Organisation·Papiers & administratif

Classer ses tickets de caisse et factures de biens

Pour continuer dans le classement, je vais vous parler de mes tickets de caisse et des factures.

En général tous les dimanches, je reprends tous les tickets de caisse (dès lors qu’il y a autre chose que de la nourriture), factures de meubles, de produits… achetés au cours de la semaine. J’évite de faire trop trainer sinon ça peut vite devenir une lourde tâche.

Je garde toujours les reçus de paiement par carte bleue.

Je scanne chaque ticket avec son reçu de paiement carte bleue sur la même page, si j’ai payé par ce moyen là.

Comme ça je sais sur quel compte ça a été débité si je dispose de plusieurs comptes.

J’enregistre une copie sur le PC.

J’imprime un exemplaire papier que je glisse dans mon classeur « tickets et factures ». J’ai choisi d’imprimer sur des feuilles blanches A4 perforées (celles de nos fameux cours de bio, physique…). Une fois scanné, je détruis le ticket. D’abord parce que vous n’avez pas besoin de conserver et surtout, si j’en fais une copie, c’est parce que le ticket original va vite s’effacer. Et le jour où vous en aurez besoin, il sera illisible.

Au recto je note dans le coin haut droit, la date d’achat.

  •  les produits concernés (les références de certains magasins ne vous diront plus rien passé un certain temps),
  • le compte débité (compte joint, compte perso, compte perso de Lhom…),
  • la date à laquelle l’opération s’effectue sur le compte,
  • le numéro du chèque si paiement par chèque.

Au verso de ma feuille A4 :

  • j’imprime le relevé de compte sur lequel l’opération apparait. Je surligne l’opération en question pour qu’elle m’apparaisse rapidement en cas de recherche.

Sur la partie ticket (de la photocopie donc), je surligne :

  • les produits concernés et leur montant,
  • la date d’achat.

ranger-ses-tickets-et-factures.jpg

Pour mon classeur « Tickets et factures », j’ai opté pour un classeur à levier à gros dos.

A l’intérieur, j’ai différents intercalaires :

  • les biens communs,
  • les biens de Lhom,
  • les biens à mon nom,
  • les biens de Moustik,
  • dans quelques mois, les biens de Ptitdeuz

Dans mon classeur à levier, je classe

Dans les biens communs :

  • tout ce qui est acheté à partir du compte joint et/ou durant le mariage (depuis le PACS ici du coup) et selon la participation financière de chacun avant le PACS.

Dans les biens de Lhom :

  • tout ce qui lui a été offert/donné par sa famille, amis…
  • ce qu’il avait AVANT notre vie commune (le compte joint a été ouvert dès le début de notre vie commune),
  • tout ce qu’il a acheté durant la séparation,
  • tout ce qu’il a vraiment payé seul entre le début de la vie commune et le PACS

Dans les biens à mon nom :

  • tout ce qui m’a été offert/donné par ma famille, amis…
  • tout ce que j’avais AVANT de vivre avec Lhom,
  • tout ce que j’ai acheté depuis la séparation,
  • tout ce que j’ai vraiment payé seule entre le début de la vie commune et le PACS

Dans les biens de Moustik :

  • tout ce que nous achetons pour Moustik (vêtements, déco, jouets, puériculture, meubles…)
  • tout ce qui est offert à Moustik (comme les participations sur la liste de naissance…)

Vous ne verrez peut être pas l’intérêt de tout ça. Dans ce cas, ça veut dire que vous n’avez jamais eu à vivre de séparation ou de procédure de divorce. Quand on vous demande de prouver chaque achat, qui est le propriétaire de tel ou tel bien… Un vrai casse tête.

A savoir qu’en cas de séparation, de divorce… les biens des enfants ne se partagent pas !!! Vous ne savez pas, en cas de séparation ou de divorce, quel genre de timbrée ou de décérébrée votre conjoint se coltinera. Je parle ici par expérience.

Et puis, pensons aussi en cas de succession.

En cas de problème (vol/incendie…) également, tous ses petits bouts de papiers peuvent s’avérer très utiles pour l’assurance. Même si passé 5 ans ils vous répondront que la vétusté, blablabla…

Petit exemple aussi, dans notre ancien logement, nous avions fait des travaux, à nos frais. Un jour, la propriétaire venue pour tout autre chose, nous a demandé les justificatifs. Et à notre grande surprise, elle nous avait remboursé certains matériaux pour les travaux et réparations, qui de toute façon aurait du être faits avant notre entrée dans les lieux, puisque causés par les anciens locataires. Du coup dans chaque logement et jusqu’à restitution du dépôt de garantie, je conserve les facturettes des pots de peinture… tout ce qui nous sert pour entretenir les logements. Des fois que

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

6 réflexions au sujet de « Classer ses tickets de caisse et factures de biens »

  1. Article intéressant je ne connais pas encore ce blog mais ça donne envie d’y faire un tour ! Par contre je suis complètement « novice » en ce qui concerne le rangements des papiers … et quitte à passer pour une débile jai une question je la pose: gardez vous les originaux des tickets de caisse après avoir fait la photocopie ou peut on les jeter ? Jai pas bien compris. Sinon je ne vois pas à quoi ça sert de s’embêter à tout photocopier comme ça.. faut avouer que c’est quand même un sacré travail de titan pour quelqu’un comme moi qui jette tous ses tickets de caisse et qui voudrait se mettre a « faire les papiers »…

    J'aime

    1. Bonjour,

      Ce n’est pas du tout une question bête, du coup en recopiant l’article sur le nouveau blog, j’ai rectifié mon oubli. Vous pouvez jeter les tickets ensuite. Puisque de toute façon, les tickets finissent par s’effacer. D’où l’intérêt, si le ticket sert de garantie, de le photocopier rapidement.

      Effectivement ça représente du boulot 🙂 mais une fois qu’on le fait régulièrement, il y en a peu finalement. Sauf si vous faites tous les jours les magasins 😀

      J'aime

  2. Euh, alors en fait, pas tout à fait vrai. Quand le papier est « thermique », s’il est effacé, il vous suffit de le chauffer un peu et…tadaaaa, magie ! Les « écritures » réapparaissent ! Je l’ai fait pour une lampe que j’avais achetée chez Ikéa. Quand je dis chauffer, allez-y doucement par exemple, poser le ticket sur votre radiateur (tout en surveillant hein !). Ou bien maintenez-le (avec des pincettes…faudrait pas vous brûler !) au dessus de votre grille pain (j’ai pas dit dedans, hein !). Perso, je l’ai passé sur ma plaque électrique chauffante (niveau 1 ou 2 suffisent)….à force de passer dessus, doucement, tranquillement, prenez votre temps, le papier brunit (c’est normal) et le chiffres réapparaissent !
    Vous pourriez peut-être essayer avec votre fer à repasser ?
    Attention, je ne suis pas responsable des conneries que vous pourriez faire en suivant mes conseils.

    J'aime

    1. Je repasse rarement alors je vais éviter. Comme vous dites, vous ne seriez pas responsable des conneries que je pourrais faire 😀 mais merci pour ces astuces que je vais peut-être tenter 😀

      J'aime

  3. Bonjour, et merci pour ce super article! Je regarderai les autres par la suite 🙂
    Juste pour être sûr d’avoir bien compris; chaque fin de semaine sur une nouvelle feuille, tu as :

    Sur le recto :
    – Tous les tickets de caisse de la semaine, photocopiés et rassemblés sur la même page (uniquement les objets ou également l’immatériel tel que le cinéma, péages, restau…?), une photocopie de chaque reçu sera accolée à leur tickets de paiement par CB respectifs
    – Sur ces tickets tu surlignes les produits concernés et leur montant, ainsi que la date d’achat
    – Une note dans « le coin haut droit » (de la feuille, pas de chaque ticket hein? Pour récapituler?) de la date d’achat, des produits concernés, du compte débité, de la date d’opération sur compte et le numéro de chèque si besoin

    Sur le verso :
    – Le relevé de compte sur lequel l’opération apparait (t’as un relevé hebdomadaire? Sinon est-ce que tu imprimes ton relevé de compte mensuel à chaque fois? Du coup c’est parfois le même relevé sur différents versos j’imagine)
    – Le surlignement de l’opération en question

    J’adore ton organisation et espère un jour atteindre la même rigueur!

    Merci de ta réponse 😀

    J'aime

    1. Bonjour
      Chaque semaine, je scanne 1 ticket par page (pas tous les tickets sur la même page). Sur le recto : le ticket + son reçu CB si paiement en CB. Pour le reste tout est bon 🙂
      Alors pour ma part, j’ai cette organisation depuis ma première séparation. Depuis, je scanne TOUS : sorties, carburant, courses… même si je n’imprime pas ces tickets là.
      Pour les biens, ça peut servir en cas de dégâts… pour l’assurance. Pour le reste (comme dans le cas d’une procédure de divorce…) ça peut servir pour le partage des biens ou d’autres actes à justifier ou prouver 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s