Cuisine & repas·Organisation & outils

Planifier ses repas sur 3 semaines

Depuis la rentrée, nous avons instauré un nouveau planning de repas. J’ai planifié nos repas avec un roulement sur 3 semaines. Toutes les 3 semaines, au lieu de trouver un nouveau planning de repas, je reprends le planning du début. Pourquoi toutes les 3 semaines et pas 2 ou 4 ? Je vous le dirais à la fin. Vous verrez que la raison est vraiment simple et bête.

Déjà, premier point important, c’est que depuis septembre, nous n’avons plus l’éternelle question : « on mange quoi ce soir ? ».

Il y a plein d’avantages à planifier ses repas :

On gagne du temps. Nous faisons les grosses courses une fois par mois, pour tous les produits qui se conservent longtemps (farine, sucre…) ainsi que les produits d’entretien…

Nous faisons les courses pour les produits frais tous les 15 jours, mais du coup, budget plus réduit. Et même sur le budget fixé, nous arrivons à dépenser moins que prévu.

Par la même occasion, nous faisons des économies. Nous consommons nettement moins. Surtout parce que depuis que nous avons instauré le planning sur 3 semaines, il n’y a plus de gaspillage. Nous ne jetons plus rien. Nous savons ce que nous devons acheter, et nous nous y tenons. Et si certaines choses doivent arriver à péremption, je cherche une recette pour ne pas avoir à jeter. Moins de déplacements, c’est moins de temps perdu (surtout en cette période), mais aussi économies de carburant. Nous essayons au maximum de faire des courses dans les magasins discount (moins de choix en produit, du coup nous ne passons pas 10 minutes à comparer les paquets de jambon…). Il suffit en plus qu’il y ai les grands rayons promos. Et c’est foutu.

Quand les 3 semaines sont passées, nous reprenons le planning à la première semaine. Les menus sont choisis, mais pas fixés. Rien n’empêche d’échanger si le lundi j’ai envie de manger ce qui était prévu pour jeudi. De toute façon, les courses sont faites.

Je n’ai planifié que les repas du soir, comme ça le midi, pas de prise de tête, nous mangeons comme la veille. Je prépare de grosses portions pour avoir des restes.

Pour choisir mes menus, j’ai d’abord choisi les thématiques selon nos petites habitudes, de notre rythme de vie… Pour ça, je me suis armée d’une feuille et d’un stylo ainsi que de mon classeur cuisine et de mes fiches recettes. J’ai noté les jours de la semaine. En notant que :

  • Le vendredi soir, Moustik n’est pas là. J’en profite pour préparer quelque chose qu’elle n’aime pas ou ne mange jamais.
  • Le mercredi c’est le jour où les nouveaux jouets sortent dans le menu enfant du fameux fast-food. Nous limitons le fast-food à un par semaine. Dans le fast-food, je compte les pizzas, kebab… Si nous ne le faisons pas le mercredi, nous le faisons le dimanche. Jamais plus d’une fois dans la semaine. Si nous ne le faisons pas du tout, c’est encore mieux. A ce compte là je préfère piocher dans mon congélateur.
  • Le dimanche soir, nous n’avons pas spécialement envie de passer des heures en cuisine alors que le samedi, on s’en fiche… Le lundi soir et le mardi, c’est pareil. Lundi soir pas trop motivés, le mardi ça va. Cherchez pas, c’est comme ça.

J’ai pris ma fiche « liste de mes recettes« . J’ai changé le modèle pour me simplifier la vie vu que je cuisine de plus en plus, mais pas trop non plus hein. Comme quoi, tout peut arriver. La fiche n’est pas à jour. A vous de compléter bien sûr avec vos recettes. Je me suis également équipée de mes fiches recettes (l’occasion en plus de mettre à jour ma fiche « liste de mes recettes »)

J’ai donc noté les repas que je préparais régulièrement, ceux qu’on aime souvent manger, et en fonction des thématiques que j’avais déjà, j’ai défini mes menus sur 3 semaines.

  • lundi : pâtes (bolo, carbo, gratin…)
  • mardi : croque monsieur, hamburger, quiche… mais que du maison
  • mercredi : fast-food ou surgelés (pizza…)
  • jeudi : viande
  • vendredi : panini, tartines grillées…
  • samedi : plat mijoté
  • dimanche : inverse de mercredi ou plat mijoté

Il n’y a que les lendemains de fast-food que je dois prévoir un repas pour le midi. Sauf quand c’est pizza. Parce que là, il en reste suffisamment. Du coup pour ces midis là, c’est généralement purée avec jambon ou viande… Toujours du rapide vu que le midi, c’est plus la course. Nous avons très peu de temps pour préparer et manger avant de repartir.

Pourquoi 3 semaines ? Pour la simple et unique raison que je n’avais pas assez d’idées pour aller jusqu’à 4. Ah ben je vous avais dit que la raison était idiote. Bien sûr, quand je ferais de nouvelles recettes, ça viendra compléter si besoin pour avoir 4 semaines.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s