Mes lectures

La Dernière Impératrice – Daisy Goodwin

Il y a quelques jours, j’ai terminé La Dernière Impératrice de Daisy Goodwin. J’adore les romances historiques, découvrir ce qui a été romancé à partir des faits historiques. J’avais d’ailleurs découvert cette auteure grâce à son roman La Dernière Duchesse que j’avais carrément adoré.

la dernière impératrice

Résumé
Découvrez la plus méconnue des aventures amoureuses de Sissi. Élégant et raffiné, le capitaine Bay Middleton est le meilleur cavalier d’Angleterre, mais est dénué de fortune. Jusqu’au jour où il rencontre l’intrépide Charlotte Baird, une riche héritière, qui tombe amoureuse de lui. Fuyant la Cour de Vienne et son atmosphère étouffante, Sissi va en Angleterre pour participer à une célèbre chasse à laquelle Bay se rend pour être son guide. Tous deux vont alors vivre une passion, ce qui mettra en péril leur avenir et les relations diplomatiques entre les deux pays…
Mon avis

Je n’ai pas spécialement eu de mal à entrer dans l’histoire. Les personnages sont attachants, le style et l’écriture sont agréables et légers. Charlotte Baird est une jeune femme passionnée et passionnante qui sait s’affirmer malgré les conventions de la bonne société de l’époque. Le résumé parle d’entrée de Sissi, alors qu’elle n’est qu’un personnage secondaire. C’est une histoire d’amour entre Charlotte Baird et Middleton, à l’époque victorienne, une époque dont je raffole. L’histoire est bien ficelée. Sissi pimente la relation entre les deux. Je reste sur ma faim, pour la fin justement 🙂 Je la trouve un peu trop rapide bien que l’essentiel y soit. Beaucoup de questions qui restent, malgré tout, en suspens.

Ce qui me gêne le plus dans ce récit, c’est de trouver une Sissi bien loin de l’interprétation de Romy Shneider, avec ce caractère  de femme capricieuse, infidèle, arrogante, froide, limite cruelle. Alors bien sûr, entre la Sissi de Romy Shneider qui se passe au moment de son mariage, et le roman de Daisy Goodwin, où elle est déjà grand-mère, elle approche la quarantaine… il y a la différence d’âge, un vécu. Mais du coup, je suis curieuse de savoir où se situe la vérité sur le caractère de cette femme.

Le roman s’inspire de faits réels, puisque les personnages principaux ont tous existé. Bay Middleton a vraiment épousé Charlotte Baird, mais après des années de fiançailles (1875-1882). L’adultère de Sissi n’a jamais été confirmé, et n’a été que le fruit de rumeurs. L’auteur s’est permis quelques libertés, mais elle le précise.

C’est frais, ça se lit bien. Une lecture parfaite pour les beaux jours ou simplement passer du bon temps, sans se prendre la tête.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s